Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire


Offres d'emplois

Soumettre une offre

Vous trouverez ci-dessous la liste des offres d'emplois ou de stages nous ayant été soumise par nos partenaires.

La SFBBM diffuse gracieusement ces offres mais pour y répondre vous devez prendre contact directement avec les organismes concernés à partir des éléments fournis dans l'offre.

Pour soumettre une offre d'emploi vous pouvez cliquer sur le bouton soumettre une offre.

PhD position in synthetic biology

CNRS-Institute of Plant Molecular Biology

Titre: Exploiter des protéines synthétiques de liaison à l’ARN pour le contrôle ciblé de l’expression génétique dans les organismes vivants

Dans le cadre d’un projet ANR-PRC dont le financement vient d’être octroyé à mon équipe, nous recherchons un(e) étudiant(e) ayant achevé(e) son Master 2 en Sciences de la Vie et souhaitant poursuivre une thèse de doctorat d’une durée de 3 années débutant à l’automne-hiver 2018-2019. Le projet de thèse s’intégrera au sein d’un projet collaboratif qui vise à utiliser les principes de la biologie synthétique pour créer de nouvelles stratégies pour l’étude et le contrôle ciblé des mécanismes d’expression génétique chez les organismes vivants allant des bactéries aux plantes et cellules humaines. Pour cela, nous exploiterons des protéines de liaison à l’ARN synthétiques dont la spécificité peut-être facilement reprogrammée pour cibler n’importe quelle séquence ARN et ainsi, contrôler à façon l’expression de gènes in vivo. Nous implémenterons une série d’applications de cet outil dans les domaines de la biologie végétale, l’agronomie et le biomédical. Le projet de thèse qui se déroulera au CNRS à l’IBMP à Strasbourg visera plus particulièrement à mettre en place un nouvel outil de sélection d’interaction protéines/ARN chez la bactérie dans le but de mieux comprendre ces interactions par évolution dirigée et de les optimiser. Ce travail sera complémenté par des approches de biochimie in vitro des interactions protéines/ARN. En parallèle, le doctorant utilisera ces protéines de liaison à l’ARN chez la plante Arabidopsis pour contrôler certains aspects de l’expression génétique des mitochondries et chloroplastes et ainsi mieux comprendre les fonctions de certains gènes de ces organites. Le doctorant bénéficiera pour son projet de l’appui des nombreuses plateformes scientifiques de l’IBMP et de celles ouvertes aux chercheurs du campus de l’Université de Strasbourg (p.e. expression et purification des protéines, séquençage, microscopie, protéomique, biophysique, culture des plantes). Le doctorat sera intégré dans un consortium de recherche stimulant comportant une équipe de recherche du CNRS à l’IBMP, une équipe de l’INRA IJPB à Versailles et une équipe de l’INSERM CRM à Paris.

Le candidat devra être sérieux, motivé, travailleur et avoir également de bonnes connaissances en biologie moléculaire, génétique, biochimie des protéines et des acides nucléiques ainsi qu’en microbiologie. Des connaissances en biologie et génétique végétale seraient un plus mais ne sont pas essentielles. Le candidat devra joindre par courriel son CV comportant les noms de deux référents et une lettre de motivation.

Publiée le
24.07.2018
Chargé de dossier
HAMMANI Kamel
Email du contact
Type de contrat
Thèse
Lieu
Strasbourg
Rémunération
1400€ net
A pourvoir pour
01.11.2018